AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

n'hésitez pas à faire un tour sur la chatbox !
elle se trouve ici


 ::  :: la corne d'abondance :: scénarios | 
 

 (M) MATTHEW DADDARIO - six feet under

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (M) MATTHEW DADDARIO - six feet under   Mar 29 Aoû - 3:12



cesare murino

✧ . ˚   ·   *  ✫   half in the shadows ;

prénoms et nom - le gamin, depuis tout petit il sait son nom aussi exceptionnel que sa destinée. innocence apprivoisée, cesare, il porte le nom d'un homme qui est venu, qui a vu, qui a vaincu. discours par cent fois récité, crié, pleuré, c'est son père, archéologue passionné d'histoire qui a choisi son prénom, ô combien lourd de significations. murino, patronyme qui paraît si fade à côté d'un prénom d'une telle beauté. cesare murino. suivant que l'on oublie les premières ou les dernières syllabes, l'inoubliable s'efface et laisse place à une morbide banalité. âge et lieu de naissance - ses traits tantôt marqués des aventures qu'il a vécu trop tôt, trop jeune, tantôt éclairés par les fantômes de ses sourires qui apparaissent ça et là, cesare, il a vingt-cinq ans. belles années durant lesquelles il n'aura cessé de défier le temps, la jeunesse comme éternelle. comble des plus délicieux, le beau ténébreux a vu le jour pour la première fois en grèce. nationalité et origines - cesare n'a jamais prétendu avoir le sang exceptionnel. ses origines italiennes lui allaient parfaitement, c'était facile, c'était simple. jusqu'à ce qu'il apprenne que ses veines étaient divines. occupation - simple étudiant, il se distingue cependant par son incroyable maîtrise de l'arc et des flèches, comme s'ils étaient prolongement de sa main. sensation sur le camp. statut civil - le gamin, il a jamais été trop sérieux avec ça. ça, qui résonne presque comme un mot grossier parmi ses pensées. célibataire, il en a connu des courbes, des sourires, mais une seule a la faveur de ses plus intimes soupirs. as-to-ria. orientation sexuelle - hétérosexuel, il serait peint tel un sombre fou s'il n'était en mesure de succomber aux douces sirènes qui se jettent à son cou. date d'arrivée au camp - sept ans. ses pensées ne cessent de le ramener à ce soir maudit, ce soir où il a mis en danger ornella, ce soir où il a juré que plus jamais on ne l'y reprendra. parent divin - son père entre deux sanglots a murmuré le nom d'athena. pouvoirs - cesare, il est l'un des rares avec ses trois pouvoirs, élève à l'illusion de perfection. son premier est l'empathie qu'il maîtrise avec une justesse infinie. c'est sans doute celui qui lui est le plus utile, surtout durant ses combats. l'immobilisation moléculaire est son second, et il a récemment reçu en offrande le bouclier mental. ce dernier n'est pas encore maîtrisé, mais il espère à l'avenir pouvoir le projeter. défaut mortel - sans doute son monstrueux orgueil. il éclipse la douce sagesse avec laquelle sa mère s'est pourtant efforcée de l'honorer. rien n'y fait, gamin à la fierté démesurée. arme(s) - à son arrivée, cesare il a été gratifié d'un arc, de flèches et d'un carquois. il se surprit à penser à quel point c'était cliché. puis aussitôt l'attirail enfilé, il disparût. il mit du temps à trouver comment les faire réapparaître : passer ses doigts contre son épaule, sur sa sangle de cuir surmontée d'un fil d'or venant d'une des armures de sa mère. si le gamin reste spécialisé en tant qu'archer, il a également une préférence pour l'épée, discipline dans laquelle il rêve d'exceller. et le pire, c'est qu'il y est doué.  particularité physique - en plus de sa taille incroyablement grande, cesare, il a le sourcil gauche balafré. tendre souvenir offert par un saut du haut d'une falaise pour les beaux yeux de sa blonde. cicatrice écho aux battements de son coeur, cicatrice amère, fantôme de son beau passé. localisation - quelque part à la colonie, rêvant de quêtes. avatar et crédits - matthew daddario, vinyles idylles.
loyal - orgueilleux - altruiste - colérique - charismatique - violent - optimiste - têtu - passionné - rancunier - sincère


son père est un archéologue italien bien connu dans son milieu. il a toujours été envoyé aux quatre coins de la méditerranée sur des nouveaux terrains si bien que cesare a passé sa vie à voyager.  + il a également une petite soeur (et par conséquent demi), ornella. le jour de son dix-huitième anniversaire, alors qu'ils rejoignaient leurs parents dans un restaurant d'athènes, un monstre attiré par l'odeur désormais non masquée de cesare les a attaqué. il a depuis peur d'être un danger pour les siens. + son père a passé quelques années sur un gros chantier au large des îles grecques lorsqu'il avait 13 ans. tout ce temps, il l'a passé dans l'hôtel des de vries, sur une belle île privée. c'est là qu'il a rencontré astoria. + il n'a pas de bonnes relations avec sa mère divine, il ne supporte pas le fait d'avoir mis ses proches en danger à cause d'elle. + n'étant pas le fils de son père pour rien, cesare, il s'est passionné pour l'histoire européenne, qu'elle soit mythologique ou moderne. + il est particulièrement friand des capture l'étendard, surtout lorsque son équipe joue contre les enfants d'arès. + en plus de son arc, ses flèches et son carquois, c'est également sa mère qui lui a offert son épée magique. on raconte qu'elle a été forgée autrefois pour héraclès et a fait partie de l'attirail du héros grec.
astoria de vries - first love never dies ; cesare et astoria se sont connus alors que la famille murino résidait de façon permanente dans l'hôtel des de vries, sur une île grecque, endroit même où monsieur murino entreprenait ses fouilles. malgré leurs différences, le courant entre les deux jeunes adolescents est vite passé. cesare, il était tout bonnement en admiration devant la tornade blonde qu'était astoria, étrange phénomène de la nature. déjà à cette époque il était envoûté, ensorcelé. la gamine et lui ne cessaient de se lancer des défis, enfin surtout elle. il répondait toujours présent, pour ses beaux yeux. voler un des gâteaux de la cuisine, cacher le linge qui venait d'être étendu.. escalader la plus haute falaise de la côte. astoria, ça la dérangeait pas, elle était habituée, mais lui, il sortait de son sage quotidien, ça réveillait en lui de drôles de sensations. une fois arrivés en haut, il s'est laissé envelopper par un rush d'adrénaline et l'a embrassé. premier baiser. ça ne lui a pas déplu, elle non plus. puis ils ont recommencé jusqu'à ce qu'elle lui propose de sauter. bêtement il a accepté. naïvement il a pris sa main et dans la mer, enlacés, ils se sont jetés. il en garde une cicatrice, et le souvenir de son beau sourire.

puis presque un an et demi plus tard les murino sont rentrés en italie, laissant les deux jeunes gens le coeur meurtri. mis à part quelques échanges msn (la technologie mdrr pardon) ils ne se sont plus jamais revus jusqu'à une nuit à athènes, dans un bar de la capitale. cesare était en ville pour fêter son dix-huitième anniversaire avant de partir au camp et astoria était là pour passer une dernière nuit en grèce avant de repartir au pays-bas. la belle ressemblait à astoria, songea t-il. ce garçon lui rappelait tellement cesare, pensa t-elle. chacun hantés par le souvenir de l'autre, ils se sont mêlés pour la nuit, ignorant que l'autre était la personne avec laquelle ils espéraient la passer depuis tant d'années.

un an plus tard, ils se sont revus. se sont reconnus. l'arrivée d'astoria sur le camp. cesare, il y était depuis déjà plus d'un an, mais quand il l'a vue, habillée de son t-shirt argenté, il a pris peur. il l'a évité, l'a fui. jusqu'à ce qu'on la prive d'un don à cause de son comportement. ça l'a rendue folle, et cesare il n'a pas eu d'autre choix que de la prendre dans ses bras. la calmer. la caresser. l'apaiser. réparer les morceaux de sa poupée toute cassée.

extrait a écrit:
usa, camp half-blood, il y a quatre ans ;
quittant le temple en courant, ses yeux étaient emplis de noirceur. n'importe qui, n'importe quoi aurait croisé sa route aurait goûté sa folie destructrice. les mots résonnaient encore dans sa tête, pareils à de terribles cauchemars. la voilà nue devant les dieux, son coeur arraché de sa poitrine. l'un de ses dons vient de lui être subtilisé, par cette entité qui se déclare père. le champ de force. le plus utile quand vient le soir et ses longues balades contre les falaises auprès desquelles elle laisse un peu plus de sa vie. au milieu du camp, la jeune femme voit rouge. non cette confiscation n'a rien d'une leçon. au contraire. elle hurle. elle bouscule ses camarades qui viennent se trouver à porter de bras. elle tire ses dagues de ses cuisses et les envoie violemment contre le bungalow cinq. elle vient s'y arracher la chair contre les barbelés, tout détruire aussi bien que sa raison malmenée. elle cogne jusqu'à entendre ses os sous le choc se briser, mais rien ne peut apaiser cette colère aux accents déraillés. puis un avertissement. un deuxième. on lui annonce solennellement que le troisième sera le dernier. rien n'y fait, elle continue de frapper. des étoiles viennent caresser ses yeux quelques secondes puis elle se sent encore plus vide que les dernières minutes écoulées. on vient de lui supprimer sa belle persuasion. elle cogne, cogne jusqu'à ce que l'adrénaline s'envole. c'est là qu'elle sent deux bras l'entourer doucement mais fermement, et une odeur familière. elle n'a pas besoin de se retourner pour savoir qui la protège d'une folie meurtrière. c'est cesare. elle hurle, se débat puis enfin elle pleure, lessivée, dépassée. disgrâciée.



lyra james - whenever you need me ; le lien est à développer avec la joueuse (cc @lyra james) mais la base est que lyra et cesare sont meilleurs amis. (et il faut aussi savoir qu'astoria est méfiante du lien qui les unit (évidemment lyra c'est une bombe tavu) donc ça va être très sympa à jouer...)


caïn carstairs & pandora beauregard - hell, i don't even know if i like you ; cesare, il connaît bien les deux sulfureux enfants d'éros. il sait à quel point ils sont proches d'astoria, sait leur trio terrible. trois progénitures du chaos.. qui se ressemble s'assemble pense t-il. mais il s'en méfie. il n'a pas confiance en la toute beauté de pandora, en l'incroyable charisme de caïn. il a peur que si un jour le coeur d'astoria venait à lui échapper, ce sera entre les mains d'un d'entre eux qu'il ira s'échouer.


© WAR OF GODS 2017



Dernière édition par Astoria de Vries le Jeu 7 Sep - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (M) MATTHEW DADDARIO - six feet under   Jeu 7 Sep - 21:20



plus d'informations

  
BONJOUR
BONSOIR

merci de t'être arrêté(e) pour lire le scénario de cesare, qui est méga important pour astoria puisque toute sa storyline est entremêlée avec celle de ce bg.

le pseudo ; choisis celui que tu veux. j'aimais beaucoup celui de cesare, sa signification et le fait qu'il ne sonne pas anglais parce que la diversité c'est le bien (histoire de pas avoir des élèves qu'anglais ou américains, ya know)

l'avatar
; alors je dois avouer que j'adoooore matthew et cesare est le scénario adapté d'un ancien personnage (il s'agissait de zephyr si jamais son prénom apparaît par erreur sur le scénario ou sur ma fiche) qui avait déjà cet avatar, j'y tiens beaucoup

le(s) lien(s) ; évidemment on est en train de parler d'un bon gros lien love des familles, astoria et cesare sont meant to be, otp, etc etc... le fait est que désormais, ils se cherchent sur le camp et n'assument pas leurs sentiments. connaissant les deux, c'est un lien passionné qui les unit (on veut du drama )
quant aux liens avec lyra, caïn et pandora, ils sont à voir avec les joueuses concernées. (pas d'inquiétude, elles sont gé-ni-ales)

et voilà. pour la présence je me réfère aux règles du forum... inutile d'avoir quelqu'un qui répond tout les jours, je suis plutôt posée à ce niveau donc. pour finir je te supplie de vite venir, je t'attends impatiemment.    

©️ WAR OF GODS 2017

Revenir en haut Aller en bas
 

(M) MATTHEW DADDARIO - six feet under

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Montres] Nooka - Matthew WALDAM
» [ Buffet ] Crate Dresser par Matthew Williams
» 2 feet tank
» [Canapé] Matthew Strong : Carbon Fiber Eames Sofa
» Auriez-vous des photos de cette robe?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-